A peine une semaine après le tournoi de Las Vegas, le rugby à sept fait escale cette fois-ci à Vancouver au Canada. Les Fidji remportent le tournoi, suite à une victoire confortable en finale face au Kenya (31-12). Opposée face aux deux finalistes en phase de poules, l’équipe de France à sept végète à une quinzième place au classement final.

 

Fidji:

Après le tournoi d’Hamilton, les Fidjiens s’adjugent une deuxième victoire d’étape sur le circuit du rugby à sept. Ainsi, cela leur permet d’accéder à la deuxième place du classement général de la compétition. Comme pour les Américains à Las Vegas, les Fidjiens terminent la compétition sans la moindre défaite. Au cours de la phase de poules, ils avaient rencontré la France (38-17), l’Espagne (45-5) et l’autre finaliste de la compétition, le Kenya (24-21). Une montée en puissance qui leur permet d’aborder la suite de la compétition dans de bonnes conditions. En effet, ils passent sans encombre les quarts de finales (victoire 43-7 face à l’Argentine). Cela se corse en demi-finale, où ils rencontrent l’actuel premier au classement du World Sevens series: l’Afrique du Sud. Néanmoins, les Fidjiens parviennent à l’emporter grâce à un essai d’Amenoni Nasilasila en toute fin de match (15-12). En finale, les Kényans succombent sous les attaques des Flying Fijians en grande forme (31-12).

France:

A l’inverse des Fidji, l’équipe de France a vécu un tournoi catastrophique. Le bilan est simple, quatre défaites pour  seulement un petit match nul face à l’Espagne (12-12). A leur décharge, les Bleus tombent en phase de poules face aux deux futures finalistes: le Kenya (14-7) et les Fidji (38-7). Reversés en challenge, les Bleus ne parviennent pas à se défaire d’une spirale de défaites. Au contraire des tournois de Dubaï, Sydney et Las Vegas, la France ne remporte pas le « Trophy », synonyme de vainqueur du tableau des équipes non qualifiées dans le tableau principal. Au lieu de cela, les hommes du capitaine Pierre-Gilles Lakafia subissent deux débâcles: l’un contre le Pays de Galles (19-12) et le second contre le pays hôte, le Canada (31-19). Un weekend à oublier pour les Bleus qui se retrouvent désormais à la dixième place du classement de la Sevens World series.

 

Sources: La Voix du Nord

A propos de l'auteur

Jeune et curieux, je m’intéresse à l'ensemble du monde ovale mais surtout aux rencontres internationales. Joueur moi-même, je peaufine actuellement mes qualités rugbystiques et générales à Manchester, dans la région du rugby à treize et du football. Original donc

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.