La nouvelle histoire des Wasps a débuté hier, puisque dorénavant les London Wasps n’existent plus. Il faut maintenant parler des Wasps. Le club double champion d’Europe (2004 et 2007) jouera maintenant à Coventry, ses structures d’entrainement et de formation vont aussi suivre petit à petit. Quoi qu’il en soit avec plus de 28000 spectateurs les Wasps ont battu le record du nombre de spectateurs pour un match disputé à domicile hors Twickenham.

Si la victoire fût longue à se dessiner, les Wasps n’ont fait qu’une bouchée des London Irish pour décrocher une victoire bonifiée 48 – 16 et commencer ainsi à écrire de la plus belle des façons la première page du nouveau chapitre de leur histoire.

En tête du classement Northampton confirme que son titre de champion d’Angleterre de la saison précédente n’était pas usurpé. Les Saints, bien que rapidement réduits à 14 après l’expulsion de leur talonneur international Dylan Hartley, ont su faire le dos rond et preuve d’abnégation pour remporter une courte mais précieuse victoire face aux Tigers de Leicester.

Toujours en haut du classement, Bath signe la seule victoire à l’extérieur de la journée sur la pelouse de Gloucester. Dans le sillage de l’ouvreur George Ford en forme internationale avec 24 points au compteur, Bath décroche sa quatrième victoire consécutive.

Surprenants troisième les Chiefs d’Exeter sont tombés sur la pelouse des Sharks de Sale bien emmenés par un Danny Cipriani qui se rappelle au bon souvenir de tout le monde avec une telle performance. Avec cette victoire Sale se replace en haut de classement et fait un excellent cinquième au classement.

Derrière eux les Saracens n’ont fait qu’une bouchée des London Welsh. Les Welsh sont bons derniers et toujours à la recherche de leur première victoire que ce soit en Rugby Champions Cup ou en première division anglaise. Avec cette victoire à 11 essais, les Saracens se replacent en haut du classement et soignent leur point-average. A noter aussi le triplé en 13 minutes du demi de mêlée remplaçant Wigglesworth.

Dans un match compliqué, les Harlequins ont fait la différence grâce à la botte de leur jeune ouvreur sud-africain de 21 ans, Tim Swiel, auteur des 18 points de son équipe. Les Falcons de Newcastle peuvent regretter de repartir de Londres sans le moindre point.

A propos de l'auteur

Passionné de rugby depuis ma tendre enfance que j'ai passée dans les travées de la tribune CGT du stade Aimé Giral, je suis l'initiateur du projet Up And Under depuis Juillet 2013.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.