Les médias anglais l’évoquaient dès hier matin, c’est maintenant officiel, Dylan Hartley, le talonneur de l’Angleterre et capitaine de Northampton, prolonge avec son club. Il était notamment suivi de très près par le Montpellier Hérault Rugby.

« Ce n’est un secret pour personne qu’on m’a proposé un contrat pour rejoindre un des meilleurs clubs français, Montpellier, avec lesquels j’aurais gagné beaucoup plus. Mais l’argent ne fait pas tout. » a écrit Hartley dans une colonne dans le tabloïd The Sun. « J’ai une grande admiration pour les joueurs qui ne connaissent qu’un seul club dans leur carrière quel que soit le sport, et si je peux finir ma carrière avec les Saints pour seul club professionnel je serai un homme très fier. Les Saint ont toujours fait preuve de beaucoup de loyauté envers moi, surtout pendant mes périodes de suspensions, et ça serait génial si je pouvais prendre l’opportunité d’essayer de leur rendre la pareille. Et bien sûr rester à Northampton signifie que je vais continuer à être éligible avec l’équipe d’Angleterre jusqu’à la coupe du monde 2019, et pas seulement jusqu’à la compétition de l’an prochain. Un départ à Montpellier n’aurait toutefois pas menacé ma participation à la coupe du monde 2015 puisque je n’aurais officiellement rejoint le club qu’après la coupe du monde. Le contrat généreux qu’ils m’offraient ainsi que la promesse d’avoir dans les 300 jours de soleil par an étaient très alléchants, mais je n’ai aucun doute quand au fait que j’ai pris la bonne décision. »

Dylan Hartley avec l'Angleterre face à l'Afrique du Sud

En prolongeant avec Northampton, Dylan Hartley reste éligible avec l’équipe d’Angleterre. (crédits photo : skysports.co.uk)

La prolongation d’Hartley devrait être suivie par celle de Courtney Lawes avec une annonce qui devrait être faite dans la journée ou dans la semaine.

A propos de l'auteur

Passionné de rugby depuis ma tendre enfance que j'ai passée dans les travées de la tribune CGT du stade Aimé Giral, je suis l'initiateur du projet Up And Under depuis Juillet 2013.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.