Le 9 septembre dernier, le troisième ligne néo-zélandais Vaea Fifita se révèle au monde du rugby grâce à un sublime essai inscrit face à l’Argentine. Depuis ce match, les médias, les supporteurs et les joueurs n’ont d’yeux que pour lui.

 

1.96 mètres pour cent quinze kilos

 

Inutile de vous dire que Vaea Fifita est un colosse, comme beaucoup de joueurs originaires des Tonga. Dès son adolescence, il se voit proposer à une école néo-zélandaise pour parfaire son apprentissage rugbystique. En 2012, il intègre le club des Wellington Axemen où il inscrit vingt-six essais en une seule saison ! Grâce à son physique démesuré et à ses performances, Vaea Fifita signe un contrat avec les Hurricanes de Wellington en 2013. Lors de ses deux premières saisons, il évolue principalement avec la province de Wellington. Ce n’est véritablement qu’en 2016 que Vaea Fifita explose sur la scène nationale et sur la toile. Car oui, c’est au cours d’une rencontre avec la province de Wellington qu’il se distingue en enjambant son adversaire, tel un athlète de 110 mètres haies.

 

 

C’est également au cours de cette année qu’il réussit sa première véritable saison en Super Rugby. Avec vingt-huit matchs joués, Vaea Fifita contribue pleinement au succès des Hurricanes, en remportant le Super Rugby face aux Lions. Après cette belle saison, l’entraîneur des All-Blacks, Steve Hansen, le convoque. Cependant, il ne participe à aucune des rencontres de la tournée d’automne. Ce n’est que l’année suivante où il honore sa première sélection face aux Samoa en inscrivant un essai.

 

Nouvelle-Zélande vs Argentine: le déclic

 

Fort de ses prestations avec les Hurricanes, Steve Hansen le titularise pour la première fois face aux Argentins. Pour ce match comptant pour le Rugby Championship, Veae Fifita prend la place de deux numéros 6 absents: Jerome Kaino et Liam Squire. Ce jour-là, il éblouit la rencontre de son talent. Malmenés, les All Blacks s’en remettent à Vaea Fifita pour remporter le match. Une action résume divinement son impact physique. Lors de la première période, Vaea Fifita reçoit le ballon dans son camp et réussit à déchirer le rideau défensif argentin. Pour cela, il parvient à éviter deux plaquages, tombe une première fois, puis se relève, crochète un autre défenseur… Au total, il arrive à faire avancer son équipe d’une trentaine de mètres, tout en éliminant six défenseurs sur son chemin. Ensuite, lors de son essai en seconde période, Vaea Fifita se permet d’éliminer Santiago Cordero (ailier argentin réputé assez véloce) par un somptueux cadrage débordement, pour marquer en coin. Quelle finition !

 

 

« The All-Black prospect » ou l’avenir des All Blacks

 

Après sa performance XXL, Steve Hansen le dépeint au cours d’une conférence de presse comme un « assassin silencieux ». Pour certains journalistes néo-zélandais, Vaea Fifita serait le successeur désigné de Jérome Kaino, qui se fait vieillissant (36 ans et 81 sélections). Toutefois, il est en concurrence directe avec Liam Squire (26 ans et 11 sélections) pour le poste de numéro 6. Celui-ci a également dénoté quelques bonnes prestations sous le maillot des All-Blacks. Mais à l’inverse de ses rivaux, Vaea Fifita apporte plus d’impact offensif. Sur le terrain, il se positionne plus comme un électron libre, capable de fulgurance à chacune de ses interventions. Néanmoins, quelques défauts ont été soulignés par la presse néo-zélandaise: tels que ses plaquages manqués ou encore son manque d’investissements dans le paquet d’avant… Depuis ce fameux match, les adversaires de Vaea Fifita sont désormais prévenus de ses qualités et aptitudes. Il a prouvé qu’il avait tout pour devenir un grand All-Black. Il sera certainement un joueur que l’on verra plus souvent à l’avenir.

 

 

Sources : https://www.stuff.co.nz

A propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.