Non content d’avoir intégrer deux franchises sud-africaines que sont les Cheetahs et les Southern Kings, le Board de la Guinness Pro14  a fait savoir par l’intermédaire de son CEO Martin Anayi qu’une expansion vers l’Allemagne et les États-Unis était à l’étude. L’objectif est simple : combler le retard des droits TV avec l’Angleterre et la France.

La Pro12 devenue Pro14 avec l’arrivée des Cheetahs et des Kings pourrait dans quelques mois, quelques années, s’appeler Pro16. L’ambition n’est pas de créer un mondial des clubs mais plutôt de survivre financièrement aux côtés des mastodontes anglais et français, et le plus rapidement si possible. Plus modestement, elle est de se rapprocher de ce qui est proposé en Premiership car pour Martin Anayi, le Top14 et ses droits TV sont inatteignables :

Les chiffres français sont extraordinaires, je trouve difficile qu’on puisse combler notre retard en si peu de temps. Les chiffres anglais sont plus à notre portée. Ce ne sera pas pour ce cycle car nous devons déjà développer un marché sud-africain qui est très proche des marchés français et anglais d’un point de vue valeur.

Parce que nous sommes multi-territoires, on ne viendra pas s’aligner sur les chiffres anglais mais on en sera très proches sachant que les leurs aussi vont continuer de croître.

Martin Anayi a aussi exprimé son souhait de voir les matchs de Pro14 diffusés sur une chaine payante afin d’augmenter les profits. Les deux franchises sud-africaines ne pourront être éligibles pour la Champions Cup mais le CEO souhaite que la position des organisateurs des compétitions européennes change :

Si les équipes sud-af sont compétitives et qu’elles rentrent dans notre Top6, et qu’elles gagnent notre championnat, elles devraient jouer la Champions Cup. Ce serait une véritable opportunité de développement pour la Champions Cup. À ce moment là, on ira devant l’EPCR et on dira : « Vous avez vu ? Ça a du sens non ? ».

Source et crédit photo : theindependent.ie

A propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.