Warren Gatland peut prier le ciel qu’il pleuve samedi prochain, ses joueurs ont été particulièrement à l’aise sous le temps humide de Nouvelle-Zélande. Nettement dominateurs devant, les Lions ont sû profiter de l’indiscipline des Maoris All-Blacks et du carton jaune de Kerr-Barlow pour faire briller Leigh Halfpenny, auteur de 20 des 32 points. 

Liam Messam contre le cour du jeu

Les Lions entament fort cette rencontre, une action à plusieurs temps de jeu les amène tout proche de la terre promise maori. La botte de Leigh Halfpenny sanctionnera l’indiscipline maori avant qu’une mésentente défensive sur fond de glissade entre Halfpenny justement et George North ne permette à Liam Messam de plonger dans l’en-but des Lions. Les hommes en noir mènent alors 7-6 contre le cours d’un jeu promis aux Lions.

Un bref chassé croisé de buteurs nous emmène clopin clopant à la mi-temps où le score est de 10-12 en faveur des hommes de Warren Gatland.

Maro Itoje – crédit lionsrugby.com

À quatorze, les Maoris encaissent un 14-0

Moins de dix minutes après la reprise, Kerr-Barlow coupable d’un plaquage à l’épaule sur un Halfpenny trébuchant, laisse ses partenaires dans une position d’infériorité numérique qui s’avèrera inconfortable. Les Lions ne cherchent pas le surnombre côté arrières, forts de leur 8 de devant, ils concentrent alors tous leurs efforts dans le secteur de la mêlée fermée, un essai de pénalité leur sera accordé. Quelques temps plus tard, toujours sur une mêlée fermée, c’est Itoje qui filera à dames aidé par la puissance de ses « gros ». Kerr-Barlow peut ronger son frein sur le banc des accusés, son équipe vient d’encaisser un 14-0 mérité.

À quinze, les hommes en noir ne relèveront pas la tête et c’est le métronome futur ex-joueur du RCT qui marquera les derniers trois points de la rencontre à dix minutes du terme. 10-32.

Leigh Halfpenny – crédit lionsrugby.com

L’analyse

Les Lions ont nettement surclassé leurs adversaires du soir s’appuyant sur un pack ultra-dominant. On pourra néanmoins regretter qu’ils n’aient pas essayé d’insister avec du jeu d’arrières, George North a pointé aux abonnés absents, Anthony Watson n’a pu se nourrir de quelques miettes tombées ça et là. Sur certaines situations d’avantage, des choix au pied hasardeux viennent avorter des envies de jeu au large qui auraient pu faire mouche dans le meilleur des cas, ou faire jouer centres et ailiers ensemble dans la recherche d’automatismes, le jeu à l’européenne est ainsi fait malheureusement, on prend des risques précipités quand un avantage nous est accordé.

La paire de centres a franchit à quelques reprises, le puissant Ben Te’o à l’aide dans costume de 12 indiscutable, et Jonathan Davies dans le rôle d’un 13 la tête à l’endroit. Salivons à l’avance d’un duel de béliers entre Sonny Bill Williams et Ben Te’o dès samedi prochain.

Johnny Sexton a vu son modjo revenir*, intelligent balle en main, il se permet même des feintes de croisés pour percer la ligne, et ce, sans finir le nez dans le gazon, là est bien l’exploit. Le poste de 11 est quant à lui vacant, Anthony Watson endossera son 14, mais George North n’a pas convaincu, l’homme à tout faire des Wasps Elliott Daly pourrait le chatouiller.

Côté avants, l’attelage Itoje-Kruis pourrait déplacer des montagnes, la première ligne s’est correctement comportée, sûre de son fait avec Vunipola-George-Furlong, même si on peut penser que Warren Gatland ne pourra pas se passer de l’expérimenté Rory Best samedi prochain. La troisième ligne sera plus difficile à composer, qui pour accompagner Taulupe Faletau ? Ross Moriarty forfait pour le reste de la Tournée, les cartes sont distribuées entre un Sam Warburton blessé, et les deux irlandais Sean O’Brien et Peter O’Mahony.

Les réactions

Maro Itoje : « J’ai l’impression qu’on progresse de match en match. Notre touche et notre mêlée s’améliorent, on commence à mieux se connaître, la cohésion d’équipe se renforce jour après jour. »

Peter O’Mahony : « C’est un grand jour pour moi à titre personnel, ce fût un honneur d’être capitaine de cette équipe des Lions face à une équipe aussi bonne que celle des Maoris, puis, revenir avec une belle victoire…Que dire si ce n’est que je suis fier des gars ce soir ! »

Ash Dixon : « Le mérite revient aux Lions, ils ont sû nous mettre la pression dans tous les secteurs. Ils ont connu leur moment de gloire en seconde période. Je pense que les All-Blacks seraient fous de penser qu’ils peuvent tranquillement dérouler face à cette équipe. Je suis sûr qu’ils ont fait leurs devoirs et qu’ils ont regardé ce match…Ce sera une série plus qu’intéressante… »

Warren Gatland : « Nous sommes satisfaits de la performance de ce soir. Nous avons su tirer profit du jeu que nous essayons de mettre en place depuis un moment, et cela nous permet d’être prêts pour le premier test samedi prochain. J’ai l’impression que ça va être une superbe série de tests. C’était plutôt convaincant. Si vous regardez la possession et l’occupation, nous avons été dominants. Nous avons produit du beau rugby et nous avons su gérer le match de la plus belle des façons. »

Source et crédit photos : lions rugby.com

 

 

 

A propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.