La bataille par médias interposés entre les Lions et Blacks est aussi rude que l’affrontement des joueurs sur le terrain. Warren Gatland a tenu des accusations à l’encontre de Steve Hansen et d’une pseudo-stratégie visant à blesser volontairement le demi-de-mêlée irlandais Conor Murray. Le sélectionneur néo-zélandais lui répond.

À l’issue du premier Test perdu par les Lions 30-15 face aux Blacks, Warren Gatland avait déclaré que les néo-zélandais avait illégalement ciblé Conor Murray, et que les chocs dont le demi-de-mêlée avait été victime auraient pu lui coûter une fin de carrière.

Plus précisemment, le sélectionneur des Lions accuse les Blacks de plonger « aveuglément » dans les jambes de Conor Murray au moment des coups de pied par dessus sa mêlée.

Steve Hansen a vivement réagit :

Ce qui l’insinue est que nous aurions tenté de blesser un joueur volontairement, ce qui n’est pas notre cas.

C’est vraiment, vraiment très décevant d’entendre ça. En tant que néo-zélandais, je ne peux que l’inviter à connaître le psyché des kiwis. On y parle de jeu dur mais de jeu honnête.

On essaye de mettre la pression sur le jeu au pied adverse, et/ou éventuellement de le plaquer le joueur. Ces deux choses sont complètement légales.

Le fait que ce soit un de ses joueus clés ne justifie pas le fait qu’il peut se balader sur le terrain sans être inquiété.

C’est encore une accusation mal venue d’un Gatland qui essaye d’enlever la pression qui pèse sur son équipe.

Source et crédit photo : bbcrugby.com/getty images

 

A propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.