Entre le début de la traditionnelle tournée d’été et la tournée des Lions britanniques et irlandais, le rugby international a été mis à l’honneur en ce samedi 10 juin 2017. Retour sur ces matchs.

 

Crusaders vs Lions britanniques et irlandais : 3-12

 

Les Lions se rassurent après avoir perdu face aux Blues d’Auckland, mercredi dernier sur le score de 22 à 16. Grâce au talent du buteur Owen Farrell, auteur de quatre pénalités réussies, les Lions empochent leurs deuxièmes victoires en trois matchs. Pourtant, la manière n’y est toujours pas. L’équipe semble jouer avec le frein à main. Ils mélangent enchainement de jeux de grande envergure, indiscipline chronique et incapacité à marquer des essais. Par ailleurs, deux joueurs se sont blessés à l’issue du match : Jonathan Davies et Stuart Hogg. Tous les deux sortis en première mi-temps, leur participation aux tests finaux ne semble pas être compromise. Malgré la victoire, les Lions font face à de multiples critiques, notamment sur les choix de sélection de Warren Gatland, qui a convoqué 12 joueurs gallois sur les 41 au total. Dans deux semaines, débute la série de trois tests matchs face au double champion du monde, les All Blacks. Il faudra alors élever leur niveau de jeu pour éviter une cinglante défaite, comme celle de 2005 où les Lions avaient perdu les trois rencontres. Il reste donc du pain sur la planche pour les Lions.

 

 

Australie vs Fidji : 37-14

 

Victoire facile pour les Australiens, qui entament leur tournée d’été face à des Fidjiens désorientés. Depuis quelques années, les Fidjiens ne pèsent plus sur la scène internationale. Cela a permis au coach de l’Australie, Michel Cheika, de titulariser de nouveaux visages : Karmichael Hunt (Queensland Reds), Richard Hardwick (Western Force), Joe Powel (Brumbies)… En plus des retours de certains cadres : Adam Coleman (Western Force), Will Genia (Stade Français). Comme à leur habitude, Bernard Foley et Israel Folau ont ébloui la rencontre de leur talent. Ce dernier a marqué un doublé, tout comme l’ailier d’origine fidjienne Henry Speight. La semaine prochaine, les Wallabies rencontreront l’Écosse, tandis que les Fidjiens joueront à domicile contre l’Italie. Faites donc place au duel hémisphère Sud contre Nord.

 

 

Japon vs Romanie : 33-21

 

Le Japon poursuit sa progression après sa victoire face à de vaillants Roumains. Michael Leitch, héros et capitaine japonais face à l’Afrique du Sud lors de la dernière coupe du monde, s’est offert un essai. Seizième au classement IRB, les Roumains ont marqué deux essais, par leur troisième-ligne columérins, Mihai Macovei. Un autre défi, de taille cette fois-ci, attendra les Japonais samedi prochain. Celui de l’Irlande, sans ses joueurs cadres, partis en tournée avec Lions britanniques et irlandais. Il y a quatre ans, les Japonais avaient battu les Gallois dans les mêmes circonstances. Les Irlandais sont donc prévenus.

 

 

Italie vs Écosse : 13-34

 

Un match au parfum des six nations a eu lieu à Singapour. Malheureusement pour les Italiens, il en résulte d’une nouvelle désillusion. Privée de leur emblématique capitaine, Sergio Parisse, la Squadra Azzurra s’incline logiquement face à de bon écossais, très en jambe. Intronisé nouveau sélectionneur du XV du chardon, Gregor Townsend réussit ses débuts. Finn Russell, Ross Ford et le capitaine John Barclay ont tous les trois brillés de mille feux. Le deuxième essai du talonneur Ross Ford est une synthèse de leur performance. Côté transalpin, seuls Michele Campagnaro et Maxime Mbanda se sont montrés à leur aise. Pas assez néanmoins pour éviter la défaite.

 

 

Afrique du Sud vs France : 37-14

 

Que dire ! Il y avait de la place pour que les Bleus battent les Springboks. Tout laissait présager une possible victoire : un tournoi des six nations soigné, un french flair retrouvé, un adversaire décimé… Cependant, c’était sans compter sur le vivier du rugby sud-africain (Ross Cronje, Malcolm Marx, Raymond Rhule, Courtnall Skosan, Andries Coetzee) mais également sur une équipe de France assez faible. À l’image de l’équipe, Louis Picamoles, hors de son match, a paru épuisé sur ses rares ballons. Au bout d’une heure, le XV de France lâche le match, notamment après le carton jaune de Brince Dulin pour un acte d’anti-jeu. La semaine prochaine, Guy Novès fera certainement appel aux finalistes du Top 14, pour densifier le XV de France.

 

 

Argentine vs Angleterre : 34-38

 

Voici le match du week-end, voire celui de l’année. Quelle performance de la part des deux équipes. L’équipe «B» de l’Angleterre, privée de ses joueurs cadres partis en tournée des Lions, gagne à la dernière minute face à une équipe argentine joueuse et ambitieuse. Le XV de la Rose poursuit sa folle statistique de 19 victoires en 20 rencontres. Le résumé et l’analyse du match, de notre part, sont à lire sur ce lien (https://www.upandunder.fr/2017/06/angleterre-reservoir-dogs/).

 

Highlights: Argentina v England

Stop what you are doing. This is a must watch…(footage courtesy of BBC Sport)

Publié par England Rugby sur dimanche 11 juin 2017

 

États-Unis d’Amérique vs Irlande : 19-55

 

Autre pays privé de ses joueurs phare en tournée avec les Lions, l’Irlande. Qui n’a fait qu’une bouchée des Américains. Auteur d’un match majestueux, l’ailier Keith Earls sema la panique dans la défense des Aigles. Deux essais marqués, plus de 200 mètres parcourus en 12 courses, 9 franchissements, 7 défenseurs battus… tout simplement incroyable. Néanmoins, ce n’était que les États-Unis en face, dix-septième au classement IRB. Il faut se rappeler que les Irlandais, dans la même situation il y a quatre ans, n’avaient triomphé que de trois points (score de 12-15). Au final, l’Irlande de Joe Schmidt remporte la partie aisément avec 9 essais inscrits. La semaine prochaine, l’Irlande rencontrera le Japon, dans ce qui s’annonce comme un match palpitant.

 

 

Canada vs Géorgie : 0-13

 

Ce n’est probablement pas le match de l’année mais il a le mérite d’être signalé. Les Lelos, fort de leurs deux victoires en phase de poules de la coupe du monde, souhaitent capitaliser sur leurs succès ; pour ainsi espérer un jour, entrer dans le tournoi des six nations. Pour cela, la Géorgie s’en est remis à son demi d’ouverture, Merab Kvirkashvili, qui a inscrit tous les points de la rencontre (un essai, une conversion et deux pénalités). De son côté, le Canada débute de la plus mauvaise des manières sa tournée d’été. Elle s’achèvera avec une double confrontation face aux Américains pour décrocher une place à la coupe du monde de 2019.

 

 

Vivement le week-end prochain !

 

Sources: YouTube, BBC Sport, Rugby.com, Sky Sport, Eurosport, Getty Images

A propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.