L’ouvreur Tusi Pisi fait partie des cinq changements opérés par le sélectionneur des Samoa Stephen Betham pour affronter le Japon dans un match déterminant en vue de la qualification pour les quarts de finale de Coupe du monde, samedi à Milton Keynes.

L’aîné de la fratrie Pisi (33 ans, 26 sél) – ses frères Ken et George sont aussi dans le groupe – avait été laissé sur le banc lors de la défaite des Manu Samoa face à l’Afrique du Sud (46-6) samedi dernier.

Mais son concurrent au poste, Mike Stanley, n’a pas convaincu Betham qui a rappelé l’expérimenté N.10, à qu’il ne manque plus que 17 points pour battre Earl Va’a (174 pts) et devenir le meilleur réalisateur de l’histoire de son pays.

Les quatre autres inclusions dans le XV de départ concernent le centre Johnny Leota, le N.8 Fafili Levave, le deuxième ligne Kane Thompson et le talonneur Ole Avei. La première ligne samoane sera d’ailleurs 100% « française », avec Sakaria Taulafo (Stade Français), Olei Avei (Bordeaux-Bègles) et Census Johnston (Toulouse).

Au final, Betham a composé le XV de départ le plus expérimentés de l’histoire des Manu Samoa, avec 346 sélections cumulées sur le terrain au coup d’envoi.

Le Japon et les Samoa comptent chacun une victoire et une défaite dans la poule B et doivent absolument l’emporter samedi (13H30 GMT) pour espérer encore concurrencer l’Ecosse et l’Afrique du Sud.

Le XV de départ

Nanai-Williams – K. Pisi, Perez, Leota, Al. Tuilagi – (o) T. Pisi, (m) Fotuali’i – TJ Ioane, Levave, Treviranus (cap) – Thompson, Paulo – Johnston, Avei, Taulafo

Remplaçants

Matu’u, Afatia, Perenise, Lam, V. Tuilagi, Afemai, Stanley, Lee-Lo

A propos de l'auteur

Passionné de rugby depuis ma tendre enfance que j'ai passée dans les travées de la tribune CGT du stade Aimé Giral, je suis l'initiateur du projet Up And Under depuis Juillet 2013.

Une réponse

  1. britton

    Dommage de ne pas aligner Faosiliva!

    Cette équipe samoane très décevante ne semble pas avoir les moyens de battre le Japon sur ce qu’on a vu des deux équipes.
    D’autant que le Japon a pu se reposer et rappeler tous ses cadres, dont le tandem 10-12 Ono-Tatekawa qui avait fait si mal aux Springboks!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.