Le demi de mêlée du XV de France Morgan Parra sera titulaire face aux All Blacks samedi en quarts de finale du Mondial-2015, a annoncé jeudi le manager Philippe Saint-André qui a assis Mathieu Bastareaud sur le banc des remplaçants.

Au total, Saint-André a procédé à trois retouches dans son équipe de départ par rapport à celle défaite par l’Irlande (24-9) dimanche lors du dernier match de poule, avec les entrées de Morgan Parra, Alexandre Dumoulin et Bernard Le Roux à la place de Sébastien Tillous-Borde, Mathieu Bastareaud et Damien Chouly.

Le principal ajustement stratégique est le choix de Parra (26 ans, 65 sél.) qui avait dû se contenter de jouer les seconds rôles jusque-là dans la compétition. S’il ne s’est jamais réellement imposé sous l’ère Saint-André entamée en 2012, le voilà de retour au meilleur moment. Il sera associé à la charnière à l’ouvreur Frédéric Michalak, pour la troisième fois seulement.

« J’ai décidé de le faire commencer car on connaît son leadership sur les avants », a expliqué Saint-André.

Destin cruel en tout cas pour Tillous-Borde (30 ans, 19 sél.), titulaire de 10 des 13 dernières rencontres des Bleus et désigné comme l’une des pièces-maîtresses de l’ossature dégagée par Saint-André.

Autre victime parmi les cadres, le centre Mathieu Bastareaud (27 ans, 38 sél.) qui est relégué sur le banc des remplaçants au profit de Dumoulin (26 ans, 7 sél.). C’est un véritable pari que fait PSA en retenant Dumoulin, qui n’a pas encore tout à fait éclos au niveau international.

Mais, en sélectionnant un centre plus passeur, le manager signe ainsi sa volonté de fluidifier le jeu trop stéréotypé et unidimensionnel des Bleus dimanche dernier face à l’Irlande.

Dans le pack, Saint-André n’a procédé qu’à une seule retouche avec le remplacement de Chouly (29 ans, 35 sél) par Le Roux (26 ans, 22 sél). Le Roux doit apporter sa dimension physique notamment dans les rucks, le point noir du dernier match.

Le XV de départ

Spedding – Nakaitaci, Dumoulin, Fofana, Dulin – (o) Michalak, (m) Parra – Le Roux, Picamoles, Dusautoir (cap) – Maestri, Papé – Slimani, Guirado, Ben Arous

Remplaçants

Szarzewski, Debaty, Mas, Chouly, Nyanga, Kockott, Tales, Bastareaud

A propos de l'auteur

Passionné de rugby depuis ma tendre enfance que j'ai passée dans les travées de la tribune CGT du stade Aimé Giral, je suis l'initiateur du projet Up And Under depuis Juillet 2013.

Une réponse

  1. Antonio

    On a une composition qui est toujours dans une logique défensive.
    Dumoulin n’est concentré que sur sa défense. De plus il a déjà exprimé sa difficulté à se positionner en 2è centre, comme si pour le coach ça n’avait pas d’importance puisqu’il ne s’agit pas de faire jouer. Et comment jouerait-on ?
    L’exemple de Dulin à l’aile est aussi justifié par une logique de défense sur ballon haut. Je réceptionne et je fonce tout droit, comme ce que nous propose Spedding depuis le début.
    Mais ce qui m’exaspère au plus haut point c’est ce banc sans véritable 2è ligne. Le Roux est voué à terminer à ce poste, non sans manque de fraîcheur. Nous voilà avec deux, voire trois troisèmes lignes si on y inclut le profil de Bastareaud. A quoi va nous servir Chouly en fin de match, pour les 2 touches qu’il aura à commander ?
    On a l’impression d’avoir des bonhommes par défaut suite à multiples blessures alors que c’est un choix de départ.
    Un véritable 13 expérimenté comme Rougerie ou un 11 comme Médard, dans ce type de match ne serait-il pas plus pertinent ? … Oui, mais on ne les a pas.
    Je reste perplexe devant cette composition (pas la pire, loin de là) car j’imagine mal Michalak encore une fois se libérer de la pression et Parra jouer autrement qu’au pied d’occupation.
    Je ne suis pas pessimiste. Ces gars-là sont très bons. Et nos avants vont rivaliser j’en suis sûr.
    Mais notre jeu n’est pas au niveau et donc ne devrait logiquement pas exister dans ce match.
    Car pour battre les All Blacks il faut être bon dans tous les secteurs et faire preuve de génie pour les surprendre. Michalak a ce potentiel mais pas les épaules (dans tous les sens du terme)
    Bon match à tous tout de même.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.