Le capitaine du XV de France Thierry Dusautoir, ménagé depuis un mois, débutera samedi contre l’Écosse en match de préparation à la Coupe du monde, a annoncé jeudi le manager Philippe Saint-André, qui doit se passer du deuxième ligne Yoann Maestri

.

Dusautoir (33 ans, 75 sél) souffrait d’une grosse contusion à un genou et n’avait pas pris part aux deux premiers galops d’essai contre l’Angleterre en août. Il revient donc à point nommé pour ce dernier galop d’essai au Stade de France (21H00), à deux semaines de l’entrée en lice dans le Mondial contre l’Italie à Twickenham.

« Il est bien, il est en pleine forme. Sa performance est importante et il s’est bien préparé pour ce match de reprise », a indiqué Saint-André.

Le Toulousain remplace sur l’aile de la 3e ligne Bernard Le Roux au sein d’un XV de départ stable par rapport à celui vainqueur du XV de la Rose il y a deux semaines au Stade de France (25-20).

Saint-André n’a effectivement procédé qu’à un seul autre changement: Maestri (27 ans, 38 sélections), victime de douleurs intercostales cette semaine, est préservé au bénéfice d’Alexandre Flanquart. « On a voulu prendre aucun risque » avec Maestri, a précisé PSA qui compte beaucoup sur ce joueur-cadre.

Pour le reste, une ossature se dessine donc. « Ça peut ressembler à l’équipe qui affrontera l’Italie (…) C’est une équipe équilibrée », a ainsi concédé Saint-André.

La charnière toulonnaise Sébastien Tillous-BordeFrédéric Michalak, plutôt à son avantage face aux Anglais, est logiquement reconduite afin de peaufiner les repères.

La ligne de trois-quarts ne bouge pas, avec l’association au centre de Wesley Fofana et Mathieu Bastareaud et un triangle arrière NakaitaciHugetSpedding.

Devant, la première ligne Ben ArousGuiradoSlimani poursuit son bail, tout comme Pascal Papé en deuxième ligne, Damien Chouly et Louis Picamoles en troisième ligne.

« L’important pour nous est d’emmagasiner de la confiance. On se concentre sur nous, notre performance, on a envie d’aller encore plus loin sur nos automatismes », a justifié Saint-André.

Sur le banc, c’est un peu plus expérimental. Bernard Le Roux couvrira donc la deuxième ligne et une charnière ParraTales se tiendra en réserve. Le centre Alexandre Dumoulin sera également remplaçant.

Il s’agira donc de la dernière répétition générale pour les Bleus, qui partiront le 12 septembre pour l’Angleterre et affronteront dans la poule D l’Italie, la Roumanie, le Canada et l’Irlande.

Le XV de départ: Spedding – Huget, Bastareaud, Fofana, Nakaitaci – (o) Michalak, (m) Tillous-Borde – Chouly, Picamoles, Dusautoir (cap) – Flanquart, Papé – Slimani, Guirado, Ben Arous

Remplaçants: Szarzewski, Debaty, Mas, Le Roux, Nyanga, Parra, Tales, Dumoulin

A propos de l'auteur

Passionné de rugby depuis ma tendre enfance que j'ai passée dans les travées de la tribune CGT du stade Aimé Giral, je suis l'initiateur du projet Up And Under depuis Juillet 2013.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.