Le sélectionneur de l’Irlande Joe Schmidt a dévoilé une équipe très solide et sans surprise avec le retour de l’arrière habituel Rob Kearney pour affronter le Canada samedi au Millennium Stadium de Cardiff.

L’arrière du Leinster avait été préservé lors du dernier match de préparation perdu contre l’Angleterre (21-13) en raison d’un genou douloureux. « Nous sommes sereins et confiants à son sujet », a expliqué Schmidt, qui a titularisé son frère Dave à l’aile droite de l’attaque irlandaise.

Autre cas qui posait problème ces dernières semaines du côté de Dublin, le pilier Cian Healy, opéré du cou en mai et ménagé lors de la préparation, débutera pour sa part sur le banc.

La charnière de l’Irlande sera très classique avec le demi de mêlée Conor Murray et l’ex-ouvreur du Racing Jonathan Sexton, associés lors des deux derniers matches de préparation contre les Gallois (10-16) et les Anglais.

Pour ce premier match où une victoire est indispensable à l’Irlande, redescendue au 6e rang mondial, Schmidt a décidé d’aligner sa troisième ligne historique composée de Jamie Heaslip, Sean O’Brien et Peter O’Mahony.

Sans surprise, ce XV du Trèfle sera emmené par l’expérimenté 2e ligne et futur joueur de Toulon Paul O’Connell. A noter enfin les absences dans cette première composition de l’ailier Tommy Bowe et du centre Robbie Henshaw.

Après le Canada, l’Irlande affrontera la Roumanie le 27 septembre à Londres, l’Italie le 4 octobre à Londres et enfin la France le 11 octobre à Cardiff.

Le XV de départ de l’Irlande

R. Kearney – D. Kearney, Payne, Fitzgerald, Earls – (o) Sexton, (m) Murray – O’Brien, Heaslip, O’Mahony, – O’Connell, Henderson – Ross, Best, Mc Grath

Remplaçants

Cronin, Healy, White, Ryan, Henry, Reddan, Madigan, Zebo

A propos de l'auteur

Passionné de rugby depuis ma tendre enfance que j'ai passée dans les travées de la tribune CGT du stade Aimé Giral, je suis l'initiateur du projet Up And Under depuis Juillet 2013.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.