Le XV de France devra se passer de son centre Wesley Fofana, blessé et remplacé par Alexandre Dumoulin, pour son entrée en matière dans la Coupe du monde samedi à Twickenham contre l’Italie, a annoncé jeudi le sélectionneur Philippe Saint-André.

Fofana (27 ans, 35 sél), homme de base du XV de France mais touché aux ischio-jambiers le 5 septembre, n’est donc pas suffisamment remis.

« Je peux vous dire qu’on aura besoin samedi soir de joueurs à 100% et Wesley n’est pas à 100%. Donc il n’est pas dans le groupe des 23 », a simplement expliqué Saint-André, précisant que le Clermontois avait « des sensations très bonnes actuellement » et pourrait donc être aligné le 23 septembre face à la Roumanie.

Dumoulin (26 ans, 4 sél) aura donc une nouvelle chance de s’exprimer en Bleu, après une prestation plutôt mitigée le 15 août lors de la défaite à Twickenham contre l’Angleterre (19-14).

Pour le reste et comme prévu, Saint-André a largement reconduit l’ossature de l’équipe qui a vaincu l’Angleterre (25-20) et l’Ecosse (19-16) en matches de préparation.

Le deuxième ligne Yoann Maestri, préservé contre l’Ecosse, reprend le maillot N.5 et repousse donc Alexandre Flanquart sur le banc.

La charnière toulonnaise Tillous-BordeMichalak est reconduite pour la troisième fois consécutive. Mathieu Bastareaud sera chargé d’apporter sa puissance au centre, la botte longue distance de Scott Spedding officiera à l’arrière tandis que Yoann Huget et Noa Nakaitaci, ce dernier étant remis d’une petite élongation aux adducteurs, tiendront les ailes.

Sur le banc, le talonneur Benjamin Kayser a été préféré à Dimitri Szarzewski, lui aussi touché contre l’Ecosse le 5 septembre, à une épaule.

« Il est important pour nous de bien rentrer dans la compétition », a exhorté Saint-André, ajoutant que ses troupes le faisaient avec « beaucoup d’humilité ».

Le manager a aussi fixé une feuille de route simple à ses joueurs à quelque 48 heures de l’échéance (19H00 GMT). « Il ne faut pas qu’ils fassent le match avant dans leur tête et que le contenu soit bon samedi ».

Le XV de France est versé dans une poule D abordable dans la compétition et aura pour principaux rivaux pour la qualification en quarts de finale l’Italie et l’Irlande.

Le XV de départ contre l’Italie:

Spedding – Huget, Bastareaud, Dumoulin, Nakaitaci – (o) Michalak, (m) Tillous-Borde – Chouly, Picamoles, Dusautoir (cap) – Maestri, Papé – Slimani, Guirado, Ben Arous

Remplaçants

Kayser, Debaty, Mas, Le Roux, Flanquart, Parra, Tales, Fickou

A propos de l'auteur

Passionné de rugby depuis ma tendre enfance que j'ai passée dans les travées de la tribune CGT du stade Aimé Giral, je suis l'initiateur du projet Up And Under depuis Juillet 2013.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.