Les entraîneurs Laurent Labit et Laurent Travers ont prolongé leur contrat avec le Racing 92 jusqu’en 2019, a déclaré mercredi leur président Jacky Lorenzetti, qui a aussi annoncé l’arrivée cet été du pilier droit de Toulon Martin Castrogiovanni.

Labit et Travers, arrivés à l’été 2013 après avoir remporté le titre de champion de France avec Castres, ont eux prolongé de deux ans et sont donc désormais liés avec le club francilien jusqu’en 2019.

Ils avaient annoncé fin avril ne pas être candidats au poste de manager du XV de France après la Coupe du monde.

« Ce n’est pas un soulagement mais c’est clair que c’est une bonne nouvelle car on avait la volonté de continuer à travailler ensemble », a déclaré Travers lors de la conférence de presse de saison, laquelle a été qualifiée unanimement de « mitigée » (élimination en quart de la Coupe d’Europe et en barrage du Top 14).

« On a la même vision avec le président de construire pour gagner. J’espère qu’on va tout faire pour y arriver. Et nous on va tout faire pour que le président n’ait pas eu tort », a ajouté l’entraîneur des avants.

Le pilier international italien Castrogiovanni, qui s’est engagé pour une saison plus une en option, fait lui partie des huit recrues pour la prochaine saison, dont certaines étaient pressenties mais ont été officialisées mercredi.

Muscler l’effectif

Outre la star des All Blacks Dan Carter (trois saisons), dont l’arrivée avait été annoncée en décembre, il s’agit du troisième ligne Yannick Nyanga (Toulouse, trois saisons), de l’ouvreur Rémi Tales (Castres, trois saisons), du troisième ligne néo-zélandais Chris Masoe (Toulon, une saison plus une en option), du pilier droit néo-zélandais Ben Tameifuna (Waikato Chiefs/NZL, trois saisons), du deuxième ligne argentin Manuel Carizza (Stormers/RSA, deux saisons) et du deuxième ou troisième ligne tongien Lisiate Fa’aoso (Bayonne, deux saisons plus une en option).

Ces recrutements répondent à une double volonté: muscler en nombre et en qualité le paquet d’avants, notamment au poste de pilier droit et en troisième ligne, et recruter des joueurs essentiellement non internationaux. Ils ne seront donc pas mobilisés pendant les échéances internationales, comme l’ont été l’Irlandais Jonathan Sexton, le Gallois Jamie Roberts, qui quittent le club, et un autre Gallois, Dan Lydiate, libéré à l’automne.

Jacky Lorenzetti a également annoncé les prolongations du talonneur international Dimitri Szarzewski (lié jusqu’en 2019), des troisièmes ligne internationaux Bernard Le Roux (2018) et Wenceslas Lauret (2019), des ailiers Juan Imhoff (2018) et Marc Andreu (2018), du pilier droit Luc Ducalcon (2019), du deuxième ligne sud-africain François van der Merwe (2018), du talonneur Camille Chat (2018) ainsi que du deuxième ligne Fabrice Metz (2018, prêté la saison prochaine à Oyonnax).

Jacky Lorenzetti a déclaré au sujet de Metz: « Peut-être qu’en revenant il plongera moins dans les rucks« , en référence à la faute commise par le jeune deuxième ligne qui a coûté la pénalité de la défaite à la dernière seconde en quart de finale de la Coupe d’Europe contre les Saracens (11-12).

A propos de l'auteur

Passionné de rugby depuis ma tendre enfance que j'ai passée dans les travées de la tribune CGT du stade Aimé Giral, je suis l'initiateur du projet Up And Under depuis Juillet 2013.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.