Les Saracens ont remporté leur 2e titre de champion d’Angleterre, après 2011, en dominant facilement Bath (28-16) samedi à Twickenham lors de leur 4e finale en six ans.

Il n’y a même pas eu de match entre la nouvelle place forte de la Premiership, 4e de la saison régulière, et le dauphin, qui a pris l’eau de toutes parts dès les premiers instants. Jamais une équipe classée au-delà des deux premières places n’avait remporté le championnat.

Opposé à distance à George Ford (11 points), l’ouvreur Owen Farrell a pris les commandes du match en inscrivant dès la 5e minute le 1er essai, avant de finir la rencontre avec 18 points au compteur. De bon augure pour lui avant le Mondial-2015 cet automne.

En contrôlant la sortie de balle de Bath pour l’empêcher de vite se projeter avec son impressionnante ligne arrière, les Londoniens ont complètement déréglé l’adversaire et ont fait rapidement le break par George (13) puis Wyles (31).

Bath, grâce à l’essai de Joseph (51), s’est repris après la pause (25-3), mais le fossé était alors trop grand à combler.

Finalistes malheureux en 2014, les Sarries tournent ainsi la page de la frustrante saison précédente, lors de laquelle ils se sont également inclinés en finale de Coupe d’Europe.

Magnifique tout au long de la saison, Bath, qui n’a plus été champion depuis son 6e titre en 1996, a lui encore craqué dans la dernière ligne droite. Depuis son sacre européen en 1998, l’équipe de Mike Ford a perdu sept de ses huit finales.

A propos de l'auteur

Passionné de rugby depuis ma tendre enfance que j'ai passée dans les travées de la tribune CGT du stade Aimé Giral, je suis l'initiateur du projet Up And Under depuis Juillet 2013.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.