Nouvelle rubrique aujourd’hui dans laquelle nous allons essayer de revenir et d’analyser un essai du weekend écoulé. Honneur aux filles pour cette première puisque nous avons eu la chance de voir ce weekend un essai parfaitement exécuté par l’équipe de France féminines face au Pays de Galles.

L’essai :

Le décryptage

vlcsnap-2015-03-01-13h08m38s84

Après une bonne pénétration de Safi N’Diaye et le relais de Lise Arricastre, le ballon sort rapidement. Les trois quarts françaises ont un large surnombre à jouer. Camille Cabalou a pris l’information, elle sait qu’il va falloir vite amener le ballon vers l’aile.

2

2dos

Camille Cabalou vient donc d’allonger sa place sur Marjorie Mayans. Toutefois la course de cette dernière et la passe qui est un peu trop devant elle ne lui permettent pas de continuer à envoyer le ballon vers l’aile. Mais Mayans a pris l’information, elle sait qu’elle a à son intérieur, Shannon Izar qui a quitté son aile pour suivre l’action. Il faut vite que Mayans redonne à son intérieur car l’arrière galloise est vite montée pour fermer.

3

3dos

Shannon Izar vient de recevoir le ballon. Elle sait que le jeu est encore extérieur, c’est pour ça que sa course est vers la ligne de touche, mais la centre galloise a bien glissé, Izar doit aller vite, elle a encore deux co-équipières à son extérieur. Elle transmet très rapidement, il n’y a plus qu’un deux contre un à jouer.

vlcsnap-2015-03-01-13h13m23s164

Carla Neisen capte la bonne passe d’Izar. Face à elle reste seulement l’ailière galloise qui a bien fermé pendant que son arrière est montée. Neisen doit porter la balle pour aller fixer le dernier rempart gallois. Mais, et c’est la seule petite erreur dans cette action, Carla Neisen fait la passe trop vite à Julie Billes sans vraiment éliminer la galloise.

vlcsnap-2015-03-01-13h13m32s27

vlcsnap-2015-03-01-13h13m41s88

Toutefois la passe de Carla Neisen est de très bonne qualité et permet à Julie Billes de réceptionner sans perdre de vitesse. La catalane continue donc à sprinter et résiste au retour de la galloise pour aplatir en coin un superbe essai.

Une chose est sûre, si les garçons nous ont encore ennuyé et déçu ce weekend, l’équipe de France féminine continue de faire des bonnes performances et de nous impressionner, grâce notamment à certaines phases de jeu telles que celle-là.

A propos de l'auteur

Passionné de rugby depuis ma tendre enfance que j'ai passée dans les travées de la tribune CGT du stade Aimé Giral, je suis l'initiateur du projet Up And Under depuis Juillet 2013.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.