En perdant pour la troisième fois de la saison à domicile, le Castres Olympique se retrouve dernier du classement et dans une situation très compliquée. Oyonnax crée la surprise de la journée en s’imposant sur la pelouse du stade français. Paris était la dernière équipe encore invaincue à domicile.

Castres vs Toulouse 9 – 13
spectateurs : 10048

Battus pour la troisième fois à Pierre Antoine, rien ne va plus au Castres Olympique qui se retrouve lanterne rouge du classement. Pour le CO la chute semble interminable. Aujourd’hui plus que jamais, un seul objectif pour le club tarnais : le maintien. Cela passera par un résultat à Oyonnax lors de la prochaine journée.
Le stade toulousain revient de son côté dans les places qualificatives pour les phases finales. Les toulousains auront fait la différence lors de la première demi-heure en inscrivant dix points par leur ouvreur anglais, Tobby Flood.

Stade français vs Oyonnax 12 – 15
spectateurs : 10038

Décidément l’Ile de France réussit plutôt bien à Oyonnax. Puisqu’après s’être imposé au mois de novembre sur la pelouse du Racing, les joueurs de l’Ain ont récidivé en terre parisienne en réalisant le coup parfait à l’extérieur. S’appuyant sur une bonne conquête et sur un buteur en réussite (5/5 au pied pour Urdapilleta), les hommes de Christophe Urios ont fait ce qu’il fallait pour réaliser le coup parfait.
Côté parisien, on peut regretter la faillite au pied de Plisson, auteur par ailleurs du seul éclair de la rencontre pour l’essai entre les barres de Camara. Les hommes de Quesada se sont heurtés à une défense très bien en place et n’ont pas réussi à faire la différence.

Lyon vs Racing 11 – 13
spectateurs : 9509

Autre victoire à l’extérieur, celle du Racing à Lyon sur un tout petit score. Toujours aussi solide en défense le Racing a profité d’un éclair de génie de son arrière international Brice Dulin pour faire la différence. Pourtant dominateur en conquête, le LOU peut s’en vouloir de ne pas avoir réussi à faire fructifier cette domination.

La Rochelle vs Clermont 16 – 12
spectateurs : 15000

Derrières au score pendant plus de 70 minutes, les maritimes de La Rochelle ont fait la différence sur le fil, en toute fin de rencontre sur un essai de leur ailier Hingano. Avant cela on a assisté à un match frontal, intense, un combat de tous les moments que les clermontois semblaient mieux maîtrisés. Mais La Rochelle a été récompensé de son choix fort en fin de rencontre. En effet alors que Les Rochelais avaient bénéficié par deux fois d’une pénalité pour égaliser, ils ont choisi l’option de la gagne. Option payante.

Brive vs Grenoble 23 – 0
spectateurs : 10532

Brive a mis le temps, mais les corréziens n’ont rien lâché et ont fait craquer petit à petit les isérois. Grenoble repart fanny de Corrèze.

Toulon vs Bayonne 24 – 17
spectateurs : 12146

Dans un contexte plutôt délicat après l’affaire qui a ébranlé le RCT la semaine dernière, les champions de France en titre ont réussi un match mi-figue mi-raison toutefois suffisant pour remonter à la première place du classement à égalité avec le stade français et Clermont.
Bayonne n’a jamais abdiqué et est resté toujours au contact au score, mais les bayonnais peuvent regretter de ne pas repartir de Toulon avec un point de bonus qui aurait été mérité sur l’ensemble de la rencontre.

Montpellier vs Bordeaux 34 – 24
spectateurs : 10731

Le moins que l’on puisse dire c’est que Montpellier a de la ressource. Réduits à 14 dès la 20ème minute, puis plombés par les blessures, les héraultais ont réussi à se sublimer pour remporter une victoire qui semblait compromise. L’UBB elle avait tous les atouts pour réussir le coup de la journée, mais les girondins n’ont pas réussi à mettre la main sur la rencontre et repartent même de Montpellier sans le point de bonus défensif.

A propos de l'auteur

Passionné de rugby depuis ma tendre enfance que j'ai passée dans les travées de la tribune CGT du stade Aimé Giral, je suis l'initiateur du projet Up And Under depuis Juillet 2013.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.