L’ancien seconde ligne international irlandais Neil Francis lance la polémique : le XV de France a dépassé les limites dans l’affrontement physique samedi dernier lors de la victoire des irlandais sur le score de 18-11.

Particulièrement choqué par l’agressivité française en régle générale, Neil Francis met en avant le traitement de choc infligé à Jonathan Sexton qui revenait sur les pelouses après une absence de plusieurs semaines pour commotion cérébrale.

A ses yeux, Waynes Barnes est en partie responsable pour ne pas voir vu et sanctionné certains gestes déplacés des Tricolores. Proposant une suspension et une sanction financière suite au coup de genou de Pascal Papé sur Jamie Heaslip, Francis en rajoute une couche à propos des institutions de ce sport qui ne font rien en l’état pour corriger ce type de comportements. Venant d’une nation qui n’a longtemps eu que sa combativité et son agressivité comme ressources rugbystiques, les propos de l’ancien international peuvent prêter à sourire.

A propos de l'auteur

Passionné de rugby depuis ma tendre enfance que j'ai passée dans les travées de la tribune CGT du stade Aimé Giral, je suis l'initiateur du projet Up And Under depuis Juillet 2013.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.