Champion de France en titre le RCT est bien disposé à conserver son titre et inscrire une nouvelle page de son histoire. Histoire que les toulonnais ont fêté en grandes pompes hier avec l’inauguration de l’avenue des légendes et un maillot spécialement conçu pour l’occasion. Mais les lyonnais n’étaient pas venus en victimes expiatoires et menaient même à la pause. Mais le RCT a remis les pendules à l’heure en seconde mi-temps pour s’offrir sur la sirène une victoire bonifiée.

Fortune inverse pour le stade français qui perd le bonus offensif à la dernière seconde, mais les parisiens réalisent la performance de cette journée en s’imposant à Grenoble qui perd pour la première fois de la saison sur sa pelouse. Le Stade français est la seule formation invaincue à domicile et pointe à une très belle troisième place.

Clermont est un solide dauphin. Pourtant les auvergnats se sont clairement compliqués la tâche hier avec ce carton rouge reçu par Bardy juste avant la pause. Et ce d’autant plus que Grosso, l’ailier castrais, avait inscrit un essai dès la 3ème minute. Mais les clermontois n’ont pas paniqué, et ont fait petit à petit la différence notamment grâce au premier essai en Top14 de l’ailier néo-zélandais champion du monde, Zac Guildford. Castres aurait pu revenir en toute fin de rencontre et décrocher un bonus défensif, mais les tarnais ont mal géré leurs situations de surnombre. Castres est donc lanterne rouge à la fin des matches aller!

Montpellier a mis fin à sa spirale de défaites en disposant en toute fin de rencontre de Toulouse. Les héraultais ont fait la différence grâce à une énorme mêlée fermé grâce à laquelle ils ont obtenu un essai de pénalité. L’essai de Wynand Olivier est aussi la conséquence directe d’une énorme domination en mêlée. Toulouse repart avec un bonus défensif mérité mais aurait pu espérer beaucoup mieux sans leur faillite en conquête.

Brive gagne un match très important en vue du maintien en disposant d’Oyonnax et en privant leurs adversaires de point de bonus. Les corréziens ont fait la différence grâce à un essai de Mafi consécutif à une action de grande classe de Masilevu encore une fois.

Dans un match crispant, fermé, les bayonnais sont venus à bout de l’Union Bordeaux-Bègles grâce à un drop à deux minutes de la fin de Fernandez. Avec cette victoire les basques se donnent quelques points d’avance sur la zone de relégation. L’UBB manque l’occasion d’être dans la zone de qualification.

Enfin le Racing est venue à bout sans trop de problème de La Rochelle. Mais les franciliens n’ont pas su conserver un bonus offensif qui leur tendait les bras à dix minutes de la fin. Pour les maritimes la lutte pour se sauver en top14 sera acharnée jusqu’à la fin de la saison.

Le résumé de toutes les rencontres :

crédit vidéo : totalrugby

A propos de l'auteur

Passionné de rugby depuis ma tendre enfance que j'ai passée dans les travées de la tribune CGT du stade Aimé Giral, je suis l'initiateur du projet Up And Under depuis Juillet 2013.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.